Autour de minuit et Cinéma Public Films s’allient pour lancer Azimut, label d’animation adulte !


Autour de Minuit, producteur français que vous connaissez bien et le distributeur Cinema Public Films, spécialisé dans les œuvres pour le jeune public (Mimi & Lisa, L’étrange Forêt de Bert et Joséphine, Le Vent dans les roseaux) ont décidé de joindre leurs forces et de lancer Azimut, un label d’animation qui distribuera de l’animation adulte et ados, mais aussi des films plus expérimentaux et musicaux, des produits typiques de leurs auteurs, loin du mainstream, avec des films qui toucheront à des problèmes sociétaux. Mais laissons les principaux intéressés en parler :

Parce que l’animation ça n’est pas que des dessins-animés pour les enfants !

« Cinéma Public Films assurera l’opérationnel, avec son savoir-faire déjà éprouvé sur de nombreuses sorties de programmes jeune public, ne se contenant pas d’envoyer les films aux salles mais les accompagnant à l’intérieur, proposant de nombreux ateliers, expositions, cinégouter, rencontres et workshop, matériel inédit à l’appui. Autour de Minuit apportera le contenu du line-up initial, d’abord par des productions ou coproductions maisons, puis en se tournant vers des acquisitions externes dans un deuxième temps.

La société, forte de son activité dans la distribution de formats atypiques depuis près de 20 ans, apportera également sa connaissances des réseaux spécialisés de l’animation adulte. Les deux structures mettront leurs forces et leurs ressources en commun dès la production des œuvres afin de mieux anticiper les sorties et sensibiliser les salles et les spectateurs à un autre type de cinéma.

Le premier programme distribué par le label sera Thee Wreckers Tetralogy, du réalisateur hollandais Rosto (sortie 2019). Un acid trip musical de 65 minutes composé de 4 histoires courtes formant un cadavre exquis et macabre, suivi d’un documentaire sur le groupe virtuel Thee Wreckers. »

Azimut est donc également engagé sur la distribution de Unicorn Wars, le nouveau projet de long-métrage d’Alberto Vazquez, auteur du multi récompensé Psiconautas, et dont Muriel vous a parlé lors de sa dernière visite au cartoon Movie de Bordeaux. Cette anti-fable féministe, écologiste et antimilitariste sortira donc sur les écrans français pour 2020 via ce nouveau label, et nous espérons que cette alliance permettra d’amener au public de beaux projets, aujourd’hui impossibles à voir, ou considérés comme difficiles par les exploitants, la carrière d’un film comme Psiconautas lors de sa sortie donne un éclairage sur les défis qui attendent Azimut, que nous soutiendrons au maximum !  


A lire dans le même genre

Dernières publications

  • Plongez dans les premières images de l’anime « L’Atelier des sorciers »

    Plongez dans les premières images de l’anime « L’Atelier des sorciers »

    On l’attendait d’une impatience mêlée d’inquiétude, et voici donc les premières informations et une bande-annonce pour l’adaptation animée de L’Atelier des sorciers, l’un des meilleurs manga actuels, dévoilés durant un panel de l’Anime Expo. Coco, une jeune fille qui n’est pas née sorcière mais qui est passionnée par la magie depuis son enfance et travaillant…

  • Une nouvelle bande annonce pour « Anzu, chat-fantôme »

    Une nouvelle bande annonce pour « Anzu, chat-fantôme »

    Après un passage à la Quinzaine de Cannes et au festival d’Annecy, Anzu, chat-fantôme, réalisé par Yoko Kuno et Nobuhiro Yamashita, se dévoile dans une nouvelle bande annonce : Karin, 11 ans, est abandonnée par son père chez son grand-père, le moine d’une petite ville de la province japonaise. Celui-ci demande à Anzu, son chat-fantôme…

  • Henry Selick veut adapter « L’océan au bout du chemin »

    Henry Selick veut adapter « L’océan au bout du chemin »

    Après Coraline, la malchance autour du projet The Shadow King et un retour en bonne et due forme avec Wendell et Wild, le réalisateur Henry Selick a annoncé hier au Festival International du Film d’animation d’Annecy, en marge du panel talent auquel il participait, qu’il aimerait beaucoup adapter le roman de Neil Gaiman en long…