Tout comme Scooby! et Les Trolls 2 – Tournée mondiale, Bob L’éponge – Le Film : Éponge en Eaux Troubles était l’un des blockbusters majeurs destinés aux salles pour ce printemps puis l’été. Après une tentative de replacement le 5 août puis fin juillet avant une disparition complète des plannings, Paramount jette l’éponge et a revendu les droits de diffusion à Netflix pour le monde entier sauf la Chine tandis que le film arrivera aux USA sur CBS All Access.

Suite à l’escargotnapping de Gary, son compagnon de toujours, Bob entraîne Patrick dans une folle aventure vers la Cité Perdue d’Atlantic City afin de le retrouver. A travers cette mission sauvetage pleine de surprises, de merveilles et de dangers, Bob l’Éponge et ses acolytes vont réaliser que rien n’est plus fort que le pouvoir de l’amitié.

Un coup dur pour les chaines de cinémas, qui comptaient sur ce héros animé pour muscler les entrées, mais la situation américaine et les incertitudes européennes quant à la situation de la pandémie ont amené Paramount à faire valoir les accords existants avec Netflix (qui devait déjà bénéficier à l’international de la diffusion de la série spin-off Kamp Koral). Même si le line-up américain s’est dépouillé, c’est l’opportunité pour les distributeurs français de pousser des films comme Mon Ninja et moi, Blanche Neige, les Souliers Rouges et Les Sept Nains ou encore Dreams (et ce rien que pour le mois de juillet).

Éponge en Eaux Troubles

Vu le budget très contrôlé de Bob L’éponge – Le Film : Éponge en Eaux Troubles et la monnaie avancée par la plateforme, Paramount est déjà rentré dans ses frais et il est facile d’imaginer que Netflix, bien que n’ayant pas encore donné de commentaire sur la situation, va rapidement annoncer cette prise de guerre pour une sortie d’été, les version doublées étant déjà prêtes.

Animé chez Mikros (Capitaine Superslip, Astérix et le secret de la potion magique) Éponge en Eaux Troubles est réalisé par Tim Hill, vétéran de la série et scénariste sur le premier opus, avec une histoire scénarisée par Jonathan Aibel, Glenn Berger et Jordan Dunn. Le chef opérateur Larry Fong (Kong Skull Island, mais aussi les films de Zack Snyder depuis 300) qui a supervisé les éléments tournés en live.

Source : Variety

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *