En route pour Cartoon Forum 2022


Alors que demain commence le Cartoon Forum 2022 à Toulouse, voici quelques projets de séries qui ont attiré mon attention :

Lemon and Berry (Likaon/GS Animation) – Pologne

Lemon & Berry est une série animée pour les enfants âgés de 3 à 7 ans. Les personnages principaux sont de jeunes colibris, des frères et sœurs qui tentent de nouvelles inventions à chaque épisode. Ces inventions sont souvent surprenantes, absurdes et, surtout, drôles. Le projet est conçu pour divertir un jeune public, un spectacle des gags de deux petits colibris. Au cours de la construction et de l’essai de nouvelles machines, ils se retrouvent toujours face à une énigme extraordinaire.

Avec un univers entièrement fait de papier, des personnages aux accessoires en passant par l’environnement qui les entourent, les personnages de Lemon & Berry ont tout pour chatouiller ma sensibilité stop motion. Dans la droite lignée de la mouvance récupération/bricolage qui s’amorce dans les séries animées pour la jeunesse, ce projet polonais possède un certain potentiel en plus d’une esthétique sensitive qui peut plaire à la cible des 5-6 ans.


Le chant des orages (Sacrebleu Productions) – France

Pendant un orage, les animaux d’un petit village de montagne commencent à avoir d’étranges crises. Emilie, 8 ans, et sa meilleure amie Manon décident de mener l’enquête. Elles découvrent qu’il existe un lien entre le chant des tempêtes qu’Emilie est la seule à entendre et l’installation d’une antenne radio.

Produit par Sacrebleu avec à la réalisation Caroline Attia (le court-métrage Au pays de l’aurore boréale, un segment de l’anthologie de Noël à sortir prochainement produit par les Valseurs) et au scénario Claire Sichez (Iâhmès et la Grande DévoreuseMiru Miru, Tempo et les animaux musicaux), Le chant des orages est une histoire originale dans une sélection tout de même très peuplée d’adaptation littéraires.


Les Bergères Guerrières (Vivement Lundi !/L’incroyable Studio) – France

L’histoire se déroule dans un petit village médiéval, niché au cœur d’une vallée verdoyante au bord de la mer. Seuls les femmes, les enfants et les personnes âgées vivent dans ce village, car tous les hommes ont été recrutés pour rejoindre la Grande Guerre dans un pays lointain. Ils sont partis il y a dix ans et ne sont jamais revenus. Personne ne sait ce qui leur est arrivé. Pour protéger et défendre le village, les femmes ont dû se mobiliser et ont décidé de créer l’ordre appelé « Les bergères guerrières ». Molly, notre personnage principal, est une jeune fille qui n’a jamais connu son père. A 10 ans, elle est maintenant en âge de commencer son apprentissage de bergère guerrière, un apprentissage qu’elle attendait depuis longtemps…

Adapté de la brillante série de bande-dessinées, l’idée d’une série animée Les Bergères Guerrières est évidemment très séduisante, mais encore faut-il à Vivement Lundi ! et L’incroyable studio de trouver les bons partenaires pour mener cette aventure à bien, d’autant plus lorsqu’on connait la qualité du matériel de départ.


Mekka Nikki (Squarefish/Dada ! Animation) – Begique/France 

Nikki Hanno est une adolescente rebelle qui vit sur Tisgo, une lune de la planète Lorunis. Son village est frappé par une maladie mystérieuse. Ne voulant pas se résigner à mourir sans agir, Nikki se lance dans la recherche d’un remède. Sur Lorunis, Makko Matveil est au service de Mekka, un tyran-prophète qui asservit son peuple par sa maîtrise de la technologie. Les deux jeunes femmes, que tout oppose, se rencontrent et tombent amoureuses. Au cours de leurs aventures, Nikki va progressivement se mécaniser et Makko s’humaniser. Leurs mutations seront essentielles à la résolution de la menace dévastatrice que Mekka a créée.

Autre adaptation de bande-dessinée, Mekka Nikki a déjà fait un tour par le Festival International du film d’animation d’Annecy, Dada ! Animation ayant fait beaucoup de bruit autour de cette saga de science-fiction destinée aux ados dont le fond et à la forme divergent des canons habituels, essentiellement escapistes.


Karma (Aparte Film) – Roumanie 

Marty, un garçon de 11 ans, est un soldat du Karma et doit punir les gens pour leurs erreurs en utilisant un jouet magique. N’ayant pas l’expérience d’une telle tâche, il finit par tuer des gens et révèle son secret. Le maître d’école Karma est déçu et punit le garçon, l’obligeant à se rendre dans un institut spécial pour être rééduqué. Là, il est approché par une ancienne élève fugitive, une fille nommée Joy. Elle l’aide à comprendre la folie dans laquelle il est impliqué et le pousse à se révolter contre le maître d’école Karma. Marty et Joy persuadent les autres élèves de se joindre à eux. Après plusieurs tentatives ratées, ils parviennent à tuer le maître d’école Karma. Une entité surnaturelle plus puissante apparaît et annonce au garçon qu’il est le nouveau maître d’école.

On connait Anca Damian réalisatrice, mais elle possède également un cv de productrice dont nul n’a à rougir avec sa société Aparte Film. Elle propose ici une œuvre de son collaborateur de longue date Dan Panaites­cu, aux intonations cyberpunk qui provoquent la curiosité.


Keiko and the Floating World (Iliade et Films) – France

Fukushima. La vie de Keiko est bouleversée lorsque ses amis sont engloutis par un tsunami. Deux ans plus tard, elle n’arrive toujours pas à tourner la page. L’ancienne capitaine de chalutier se met en route vers la zone de quarantaine, convaincue que ses amis sont toujours en vie.

Florent Grattery dévoile ici un concept extrêmement intéressant en mélangeant drame réel, catastrophe naturelle, disparitions, traumatisme du survivant et surnaturel avec Keiko and the Floating World, qui voit sa jeune héroïne pénétrer la zone d’exclusion de Fukushima pour retrouver ses amis.

Le talent de Grattery n’étant plus à prouver, entre ses illustrations pour l’édition et ses travaux dans l’animation, il sera intéressant de voir le fond de ce qu’il a écrit en compagnie de Romy Coccia di Ferro pour ce spécial TV de 26 minutes.


Bien sûr, ceci n’est qu’une liste des projets qui m’ont intriguée au premier abord (sans même vous parler encore une fois de l’excellent Mogu & Perol qui va ici avoir droit à un pitch que j’attends énormément). N’hésitez pas à venir me voir durant cet événement pour me parler de vos projets animés !



Dernières publications

  • Moonlight : création d’un label d’animation adulte chez Illumination

    Moonlight : création d’un label d’animation adulte chez Illumination

    Mike Moon, vétéran de Netflix, Sony et Disney, lance son propre label d’animation pour adultes chez Illumination Entertainment. Moon sera le président de la nouvelle division, intitulée Moonlight, et servira de conseiller créatif pour le studio qui a créé la franchise Moi, Moche et Méchant. Moon, qui a quitté Netflix en juillet où il était […]

  • Première bande-annonce pour « Gudetama : Une aventure œuforique »

    Première bande-annonce pour « Gudetama : Une aventure œuforique »

    Après deux saisons pour la mascotte Rilakkuma et cinq pour Aggretsuko, voici venir la série Gudetama, dont la première bande-annonce a été dévoilée à l’occasion de l’événement Netflix Tudum. Un road-movie tranquille et empreint d’empathie sur la découverte de soi et de ses origines, parfait pour chiller ! Résigné à l’idée de finir dans une […]

  • Découvrez le clip « Star Walkin' », hymne du Mondial League of Legends

    Découvrez le clip « Star Walkin’ », hymne du Mondial League of Legends

    Comme chaque année, Riot Games dévoile un de leurs clips animés à l’occasion du championnat du monde e-sport de League of Legends. Place donc à Star Walkin’ ! Différents studios se sont auparavant attelés à la création de clips pour le géant du jeu vidéo, depuis Fortiche (désormais occupé par Arcane et d’autres projets pour […]