Le festival de Cannes approche et les films sélectionnés dans les différentes compétitions commencent à dévoiler leurs bandes-annonces afin de montrer aux festivaliers ce dont ils sont capables ce qui est le cas pour La fameuse invasion des ours en Sicile et Les Hirondelles de Kaboul.

La fameuse invasion des ours en Sicile

Tout commence le jour où Tonio, le fils du roi des ours, est enlevé par des chasseurs dans les montagnes de Sicile. Profitant de la rigueur d’un hiver qui menace son peuple de famine, le roi Léonce décide d’envahir la plaine où habitent les hommes. Avec l’aide de son armée et d’un magicien, il finit par retrouver Tonio. Mais il comprend vite que le peuple des ours n’est pas fait pour vivre au pays des hommes.

Adapté du roman jeunesse de Dino Buzatti, La fameuse invasion des ours en Sicile a marqué le Cartoon Movie de l’année dernière, puis avec une sélection à Annecy puis à Cannes via Un certain regard, c’est la garantie d’entendre parler du film avant sa sortie dans les salles françaises le 9 octobre via Pathé. Seul bémol constaté par Muriel l’année dernière, le possible rythme du film qui, malgré les belles images animées chez Prima Linea, pouvait avoir l’air un peu mou : un point commun avec le Pinocchio d’Enzo D’Alò, qu’elle n’avait pas trop aimé à l’époque (et dont les décors étaient signés… Lorenzo Mattotti !).

Les Hirondelles de Kaboul

Le distributeur Memento Films a également dévoilé les premières images en mouvement pour Les Hirondelles de Kaboul, qui n’a pas à rougir vu la beauté de l’animation faite chez Mélusine (Parvana, une enfance en Afghanistan) !

Été 1998, Kaboul en ruines est occupée par les talibans. Mohsen et Zunaira sont jeunes, ils s’aiment profondément. En dépit de la violence et de la misère quotidienne, ils veulent croire en l’avenir. Un geste insensé de Mohsen va faire basculer leurs vies.

Réalisé par Zabou Breitman et Eléa Gobbe-Mevellec, prévu pour une sortie le 4 septembre via Memento films, cette adaptation du roman de Yasmina Khadra est passé par le Cartoon Movie en 2015 puis fut présenté en Work in Progress l’année dernière (je vous dirige d’ailleurs vers l’excellente interview des réalisatrices par Charline chez les confrères de Cheeky3D) au Festival International du Film d’animation d’Annecy. Après Funan sorti en ce début d’année, Les Hirondelles de Kaboul, lui aussi en sélection Un certain regard à Cannes s’occupera de la rentrée en matière de cinéma adulte et politique, en espérant un succès public plus large que le film de Denis Do, dont l’exploitation fut difficile…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *