Selon Vanity Fair, une trilogie de films basés sur les livres du Dr. Seuss est en gestation dans le cadre d’un accord de production entre le Warner Animation Group et Bad Robot. Les trois films sont conçus pour être le début d’un “Seuss Universe” selon l’équipe en charge de ces projets.

Ce sera le tout premier projet d’animation pour J.J. Abrams, qui s’est engagé à produire le long métrage aux côtés d’Hannah Minghella, cheffe du service cinéma de Bad Robot, certainement au sein du contrat massif qu’il a signé avec Warner Bros septembre 2019. Les films prévus seront une nouvelle version animée du Chat chapeauté et un spin off sur les deux malfaiteurs présents dans cette histoire, Bidule Un et Bidule 2 et enfin une adaptation du dernier livre de Seuss, Oh, the Places You’ll Go !

Le chat chapeauté, prévu pour 2024

Par une journée froide et pluvieuse, deux enfants s’ennuient à la maison. Alors que leur mère s’est absentée, arrive un chat chapeauté leur proposant des jeux aussi stupides que destructeurs. Avec ses deux compagnons, Bidule Un et Bidule Deux (Thing One & Thing Two), il met la maison sens dessus dessous…

Seuss Universe

Le premier film est Le chat chapeauté, prévu pour 2024, avec pour réalisateurs Erica Rivinoja (South Park, Tempête de boulettes géantes 2 : l’île des Miam-nimaux) et Arturo Hernandez, un vétéran de Disney Animation puis  DisneyToon (Planes, la saga de La fée Clochette).

“Les précédents films d’animation adaptés de Seuss, comme Horton en 2008 des studios Blue Sky, ou Le Lorax en 2012 puis Le Grinch en 2018 chez Illumination étaient des projets uniques négociés au cas-par-cas. Ce nouveau partenariat à long terme avec Warner Bros vise à créer un flux constant de nouveaux projets Seuss pour l’écran. Pour la première fois, nous ne nous contentons pas de faire un film adaptant un livre. Nous allons construire des franchises au-delà de l’histoire initiale de ces livres et découvrir ce qui se passera ensuite. J’appelle ça tirer le fil : jusqu’où peut-on aller avec nos personnages.” a déclaré Susan Brandt, présidente de Dr. Seuss Enterprises.

Pour avoir un aperçu de ce que ça pourrait donner, la série Les Oeufs Verts au Jambon (Green Eggs and Ham) que Warner Bros. Animation a produit pour Netflix est un bon indicateur. D’ailleurs Jared Stern, showrunner de cette série qui aura droit à une deuxième saison, sera également producteur exécutif du Chat chapeauté.

“On espère que la pandémie ne sera plus qu’un lointain souvenir lorsque ce film fera ses débuts dans quatre ans, mais l’adaptation prend forme à un moment où le thème du confinement est particulièrement percutant. Le concept de l’obligation de rester à la maison et de la définition de l’imagination est aussi universel qu’ approprié en ce moment” a déclaré la présidente du WAG Allison Abbate.

Bidule Un et Bidule Deux (Thing One et Thing Two), prévu pour 2026

Les aventures de Bidule Un et Bidule Deux, compagnons du chat chapeauté.

Seuss Universe

Comme Bidule Un et Bidule Deux sera une histoire entièrement originale, les personnes de cette autre équipe en charge du film auront un peu plus de liberté. “On peut se délecter à tous les âges de la folie, de l’insouciance, de la bêtise qui font les Bidules”, a déclaré Brandt. “Nous ne savons pas d’où ils viennent. Ce sont que des esprits sauvages. Ils courent partout, tapent et cognent, et s’amusent de toutes sortes de façons.”

Bien que l’on parle de “Seuss Universe”, l’idée n’est pas forcer des interaction entre les personnages créés dans les différents livres. Les liants seront, comme l’ont convenu Brandt et Abbate, le style et le thème. “Le chat chapeauté ne rencontrera pas le garçon de Oh, the Places You’ll Go, et Bidule Un et Bidule Deux n’iront pas non plus visiter le Lorax. Bien que tout cela semble faire partie de l’univers de Seuss, ils vivent dans leurs propres mondes, et ils ne vont pas nécessairement interagir au sein des mêmes films.” a déclaré Brandt.

Rivinoja et Hernandez viennent juste de commencer le travail sur le premier film mais Abbate a déclaré que leur but était de revenir aux bases du Chat chapeauté, qui a été publié pour la première fois en 1957. “Comme Chuck Jones l’a fait pour le court métrage original, nous voulons vraiment aller à cet endroit qui semble plus authentique à ce qu’était sa vision”, a-t-elle déclaré.

Oh, the Places You’ll Go ! prévu pour 2027

Seuss Universe

(synopsis du livre) Un garçon sans nom de quitter la ville. Il voyage à travers plusieurs paysages et lieux géométriques et polychromes, pour finalement rencontrer un lieu simplement appelé “La salle d’attente”, qui est sinistrement considéré comme un lieu où tout le monde attend toujours que quelque chose se passe. Alors que le garçon poursuit son exploration, stimulé par les pensées des lieux qu’il visitera et des choses qu’il découvrira, le livre se termine joyeusement par une fin ouverte.

Comme tous les autres livres du Dr Seuss, son ultime publication (non éditée en France à l’heure actuelle) possède des doubles sens et une profondeur à ne pas négliger, des éléments auxquels Minghella et Abrams auraient déjà discuté alors qu’ils commencent à chercher un scénariste et un réalisateur pour leur adaptation animée : “J’ai lu le livre tant de fois, à différents âges et à différentes étapes de ma propre vie, et j’en retire toujours quelque chose de différent à chaque fois. En le relisant récemment au milieu de toute l’agitation de notre monde en ce moment, j’ai été frappée par l’un des passages sur la solitude, qui ne m’était jamais apparu auparavant. Il dit : “Que cela vous plaise ou non, la solitude sera quelque chose que vous ressentirez très souvent. Un film peut vous faire vivre ce voyage de manière expérimentale. Il peut vous donner l’impression de voler dans ce ballon ou vous faire entendre la musique jubilatoire du boom-boom band.”

“En tant que parent, nous savons très bien que le développement de la résilience chez nos enfants est l’une des compétences les plus cruciales qu’ils peuvent avoir dans la vie. Oh, The Places You’ll Go ! en parle vraiment”, a ajouté Minghella. “Oui, nous partons peut-être pour de grands endroits, mais le voyage ne sera pas toujours facile. Nous ferons des erreurs, nous nous accrocherons, mais le plus important, c’est de continuer. Il faut persévérer et reconnaître que les choses seront difficiles, mais si vous continuez, ce sera aussi amusant et magique, et de grandes choses vous attendent”, a-t-elle déclaré. “Il s’agit d’un équilibre entre ces deux choses, et ce film doit l’être aussi.”

Après le succès en demi-teinte de Scooby! qui fut longtemps destiné à lancer un “Hanna-Barbera Cinematic Universe”, le WAG signe avec Bad Robot la prolongation de sa survie après la fin de la franchise Lego dans son giron et seulement deux long-métrages originaux (Cigognes et Compagnie, Yéti et Compagnie) depuis sa création en 2013.

Source des citations : Vanity Fair

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *