Le géant américain Warner Bros., synonyme de Looney Tunes, a décidé de se lancer sérieusement dans le domaine du cinéma d’animation ! Un concurrent qui pourrait être à la mesure de Disney ou DreamWorks, et leur faire de l’ombre…

Warner Bros. (WB pour les intimes) est l’une des plus anciennes et principales majors du cinéma américain, mais il y a un secteur dans lequel elle est pratiquement absente : l’animation. Ce à quoi elle compte remédier en créant un collectif  de six cinéastes, chargés de penser et de réaliser des films d’animation à raison d’un par an. Dans son communiqué de presse, WB parle d’une “démarche innovante destinée à créer une série de films d’animation ambitieux et variés”, moi je ne vois qu’un groupe d’auteurs de cinéma qui planche ensemble sur de nouveaux films… C’est pas ce que font déjà les équipes des autres studios ? Ou je me fais des idées ? Ou j’ai pas compris le communiqué de presse ? (c.f. le communiqué est disponible en fin d’article).

Parmi les heureux cinéastes recrutés, la moitié n’a jamais fait de film d’animation. “Et alors ? ” me direz-vous. Oui, et alors ? Bah alors rien, c’est comme ça, John Requa & Glenn Ficarra (Crazy Stupid Love) et Nicholas Stoller (Les Muppets) n’ont pas fait de film d’animation jusqu’ici, et bien ils vont commencer, et si ça se trouve, ils vont assurer ! A leurs côtés, nous aurons Jared Stern (Volt, La Princesse et la grenouille) et Phil Lord & Chris Miller (Tempête de boulettes géantes).

Ces deux derniers seront aussi à l’oeuvre sur le premier long métrage de la série : La Grande Aventure Lego (2014). Suivront Cigogne et Cie (2015) et Smallfoot (2016), films dont on ignore les synopsis pour le moment. Ceci dit, stork = cigogne donc… Un film sur les cigognes alsaciennes qui livrent bébés et bretzels, qui sait ! Spéculons aussi sur Smallfoot tiens, hum, les mésaventures d’un Bigfoot, ou le vilain petit canard au pays des géants poilus ! Ce que je peux dire avec certitude en revanche, c’est que La Grande Aventure Lego parlera des jouets du même nom !

Les plus connaisseurs se seront rappelés que le studio a déjà quelques films d’animation à son actif, du Pôle Express à Happy Feet en passant par Le Royaume de Ga’Hoole. A noter aussi Le géant de fer, un film que j’aime beaucoup et qui me fait espérer une réussite de la récente entreprise de WB,  mais aussi Le roi et moi, et là, j’ai peur, j’ai jamais tenu plus de 20 minutes devant ce film tant il déçoit après le film live Anna et le roi. Mais ici, le but de la manœuvre est de se faire une véritable place sur le marché, que le public parle du dernier “film d’animation Warner Bros. Pictures” comme il parlerait du dernier “Disney”. Labelliser ses films en somme !

Bref, affaire à suivre. Pour ma part je suis optimiste, l’apparition d’un nouveau concurrent sérieux ne pourra que contribuer à l’essor actuel du cinéma d’animation !

 Le communiqué de presse de Warner Bros. :

Warner Bros. Pictures a fondé un consortium créatif de talents, adoptant ainsi une démarche innovante destinée à créer une série de films d’animation ambitieux et variés. C’est ce qu’a annoncé aujourd’hui Jeff Robinov, président du groupe Warner Bros. Pictures.

Cette nouvelle cellule de réflexion s’est donné pour mission d’élaborer et de produire des longs métrages d’animation hauts de gamme, et d’en sortir un par an sous le nom de Warner Bros. Pictures. L’équipe de cinéastes accomplis et triés sur le volet collaborera avec le studio afin d’encadrer différents projets de A à Z.

Parmi les artistes qui participeront à cette nouvelle production Warner Bros., on retrouve notamment John Requa et Glenn Ficarra (« Crazy, Stupid, Love », « Comme chiens et chats »), Nicholas Stoller (« Les Muppets, le retour »), Phil Lord et Chris Miller (« Tempête de boulettes géantes ») et Jared Stern (« M. Popper et ses pingouins »).

Les cinéastes travailleront tant individuellement que collectivement, se soutenant les uns les autres sur le plan artistique et créatif. Notons qu’ils n’ont pour autant pas signé de contrat d’exclusivité avec Warner Bros. dans le domaine de l’animation, mais qu’ils continueront à écrire et à réaliser des films en prise de vue réelle. Ce nouveau projet reflète la volonté permanente de Warner Bros. de collaborer harmonieusement avec les cinéastes, alimentant et encourageant de nouveaux projets, et élargissant ainsi sans relâche son répertoire.

À l’occasion de cette annonce, Jeff Robinov a déclaré : « Warner Bros. jouit d’une renommée considérable dans le monde de l’animation, notamment grâce à des personnages qui ne sont pas prêts de disparaître. Pour ce qui est de l’avenir, nous avons réuni certains des talents les plus brillants de l’industrie cinématographique afin de cultiver et de perpétuer cet héritage. Grâce à leur imagination et leur inspiration, le studio a l’intention de produire une série de nouveaux films d’animations originaux qui réjouiront à coup sûr les spectateurs de tout âge. »

Le premier long-métrage annoncé est « LEGO », film d’aventure en 3D réalisé par Phil Lord et Chris Miller, d’après leur propre scénario. Portant pour la première fois au grand écran les jouets de construction LEGO mondialement célèbres, le long métrage est produit par Dan Lin et Roy Lee. Chris Pratt, Will Ferrell, Elizabeth Banks, Liam Neeson, Will Arnett, Nick Offerman, Alison Brie, et Morgan Freeman prêteront leur voix aux personnages. La société australienne Animal Logic a été recrutée pour réaliser la majorité des images de synthèse. Le film LEGO, présenté par Warner Bros. Pictures en association avec Village Roadshow Pictures, sortira sur les écrans le 7 février 2014.

Parmi les autres projets en cours d’élaboration, on peut notamment citer « Storks », créé par Nicholas Stoller et actuellement en cours d’écriture. Le film sera dirigé par Doug Sweetland, réalisateur nommé aux Oscars® (pour « Presto », court-métrage d’animation des studios PIXAR). On retrouvera aussi « Smallfoot », qui sera écrit par John Requa et Glenn Ficarra et inspiré d’une idée originale de Sergio Pablos (« Moi, moche et méchant »), également censé réaliser le film. Leur sortie est respectivement prévue pour 2015 et 2016.

L’élaboration des films d’animation sera supervisée par Courtenay Valenti, Chris deFaria et Greg Silverman. Le design global, la conception des personnages et le procédé de création des animations se dérouleront à Burbank. Warner Bros. a néanmoins l’intention de collaborer avec des studios d’animation renommés afin de produire ces différents longs métrages.

6 Comments

  1. Je suis d’accord pour l’essor, je dis oui à Volt, mais non à La princesse et la grenouille, qui est à chier. Cela dit, la Warner fait habituellement de bons films (meilleurs que la Fox, en général), alors y’a pas de raison qu’ils en fassent pas autant en animation, surtout quand on sait que les réal’ d’animation sont généralement pas très connus en dehors de leur milieu (sauf si ce sont des réal’ de films classiques qui s’essaient à l’animation), donc on les connaît pas, et alors ?

    Comme tu dis, plus y’a d’offre, mieux c’est pour nous, et j’ai grandi avec les Lego, alors je veux en savoir plus 😀

    1. La princesse et la grenouille est pas si à chier, j’ai été déçue, trop d’expectations. Et le vilain est mal exploité alors qu’il est génial.
      Mais sinon comme tu dis, y’a pas de raison qu’ils s’en sortent pas en animation 🙂

      Lalie
  2. Pour Disney ça va être dur car ils ont à la fois leur département animation et Pixar. Pour Dreamworks c’est plus facile vu que au niveau de l’animation ils arrivent à tenir mais n’ont quasiment jamais de scénar.

  3. Pingback: [Critique cinéma] Cigognes et Compagnie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *