« Les Trolls 3 » : Walt Dohrn et Gina Shay révèlent quelques secrets !


Après Les Trolls 2 – Tournée Mondiale, qui s’était révélé de haute volée, les trolls reviennent pour une nouvelle aventure sobrement titrée Les Trolls 3 (les USA sont mieux lotis avec Trolls Band Together, pas vraiment traduisible en langue française), sortant le 18 octobre en France.

Après deux films à se tourner autour pour finalement tomber dans les bras l’un de l’autre, Poppy et Branch sont officiellement en couple ! Alors qu’ils n’ont plus de secrets l’un pour l’autre, Poppy fait une découverte incroyable relative au passé de Branch. À l’époque, avec ses quatre frères, Floyd, John Dory, Spruce et Clay, ils formaient le Boys Band le plus en vogue du moment, les BroZone. Alors qu’il n’était qu’un enfant, le groupe s’est séparé, tout comme la famille et Branch n’a depuis jamais revu ses frères. Mais quand Floyd, l’ainé de la fratrie est enlevé par les pires crapules des stars de la Pop, Velvet et Veneer, qui en veulent à son talent musical, Branch et Poppy vont se lancer dans une aventure poignante et bouleversante afin de réunir les frères ennemis et sauver Floyd d’un sort encore plus funeste que celui de vivre dans les oubliettes de la Pop Culture.

Ce troisième long métrage de la franchise à succès se concentre à ouvrir des perspectives (et certainement quelques secrets) pour le personnage si mutique : Branch. Suite à Trolls 2 Tournée Mondiale, on peut espérer que l’intrigue garde une connexion très forte avec l’univers musical et ses enjeux propres, notamment avec l’évocation des boys band au travers d’une blague bien sentie en version originale regroupant à la fois les One Direction et les Backstreet Boys.

Un surprenant troisième mouvement

Walt Dohrn : « C’est très cool ! C’est super de vous entendre parler de surprise parce que c’était notre ambition. Vous savez, quand vous travaillez sur plusieurs chapitres d’une histoire, comment apporter cette surprise au public, c’est de ça qu’il s’agit. Et ça fait totalement partie de l’ADN des films Trolls. »

Gina Shay : « Nous sommes donc contents d’entendre que vous ayez été surprise. Faire en sorte que ce soit comme un hit, en reprenant toutes les choses que les gens aiment dans les précédents films Trolls et en leur apportant quelque chose de substantiellement nouveau à explorer. C’est très important pour nous qu’il y ait quelque chose de nouveau. On apprend davantage sur des personnages que l’on pensait connaître depuis les films précédents. Depuis ces dix dernières années que nous vivons avec eux : Cela fait du bien d’apporter de nouvelles idées, de voir les relations évoluer mais aussi pouvoir approfondir tout ceci… Vous savez, toujours continuer à trouver de nouveaux personnages et de nouveaux mondes fait partie de la franchise. »

les trolls 3
Qui est nouveau, qui est de retour dans le groupe ?

Gina Shay : « Oui, nous travaillons ensemble depuis le tout début et nos équipes ont évolué au fil des ans, mais il y a encore beaucoup de gens dans les équipes qui viennent de l’original, comme notre coréalisateur Tim Heitz qui est là depuis le tout début, nous aimons aussi avoir de nouvelles perspectives. »

Walt Dohrn : « Et puis il y a les artistes des films originaux, comme Kendall Cronkite, qui ont pris le rôle de consultant pour garder une cohérence et apporter ce que les gens aiment de cette esthétique. Mélanger de l’ancien et un peu de nouveau, vous savez, en essayant d’avoir de nouvelles voix diverses dans l’émulsion. C’est la même chose pour la distribution et l’histoire : nous introduisons de nouveaux personnages qui s’intègrent organiquement dans la narration de ces histoires authentiques et nous avons donc un casting vraiment cool et amusant qui rejoint les voix déjà présentes. Cette fois, nous avons Eric Andre, Troye Sivan, Daveed Diggs, Kid Cudi, Camila Cabello, Amy Schumer… »

Revenir aux personnages

Gina Shay : « La différence, c’est que l’histoire était très spécifique à ces personnages et que nous sommes allés chercher une histoire externe dans le précédent film. Il s’agissait de mondes plus vastes, d’explorer des questions culturelles qui se posaient à l’époque dans le monde, et dans celui-ci, nous voulions aller très loin dans l’intimité et explorer des dynamiques familiales particulières, surtout parce que nous étions avec nos familles pendant toute la durée du Covid, et des personnalités s’y sont révélées dans les familles, comme chez nos propres frères et sœurs. Nous avons donc intégré tout cela dans l’histoire du film. »

les trolls 3

Walt Dohrn : « Cette révélation venant du passé, que Branch a quatre frères du passé et qu’il subsiste une blessure restée ouverte et qu’il doit la guérir au cours de ce film… Ce n’était pas un choix spécifique ou un choix pour le différencier du dernier film afin que nous ayons de nouveaux personnages, de nouveaux mondes à explorer et que ce film soit quelque chose de plus que ce que nous avons vu auparavant. C’était un vrai choix pour aller vers quelque chose de personnel et d’intérieur avec les personnages et la narration. Nous aimons changer les choses à chaque film. Les Bergens ont eu un très grand rôle dans le premier, puis dans le deuxième film, nous sommes allés dans tous ces pays représentant les genres musicaux. Ici, nous explorons la famille et les Bergens sont de retour, donc Les Trolls 3 est aussi sincère que les précédents mais il est tout aussi fou, sauvage, drôle et amusant qu’eux, c’est une certitude. »

À propos de Branch et de ses frères

Walt Dohrn : « C’est à la fois l’histoire de Branch et celle de Poppy, mais c’est aussi l’histoire de Poppy, qui est notre protagoniste central et qui est en quelque sorte le moteur de ces films. Ce qui est vraiment amusant dans ce film, c’est qu’on voit la relation entre Branch et Poppy évoluer jusqu’à ce que leur nom de couple devienne #Broppy.

Les trolls 3

« Branch a définitivement un plus grand obstacle émotionnel à franchir dans ce film et Poppy l’aide vraiment à le faire, un peu comme dans le premier film, mais c’est un problème bien différent, même si Poppy a l’impression que c’est le même genre de situation à résoudre. »

« Nous explorons le monde des boys bands dans le monde de la musique des années 90 ! Nous les célébrons, mais avec une certaine ironie, en nous amusant un peu avec eux. Ils sont plus expressifs et peut-être qu’ils ont aussi des problèmes de leur coté. C’était amusant d’explorer ces différentes personnalités, de leur trouver une ressemblance et un lien familial. Mais aussi pour chacun des quatre autres frères de trouver leur propre personnalité, leur propre voix et leur propre partie de la famille. »

À propos de la musique

Gina Shay : « Le compositeur reste Ted Shapiro et nous travaillons avec une grande équipe musicale en ce moment. Justin est toujours le producteur exécutif de la musique originale et s’est impliqué très tôt dans son élaboration. Il y a cinq chansons originales dont il est le fer de lance, ainsi que des chansons plus “juke-box”, des morceaux joyeux classiques et familiers et il fait appel à d’autres producteurs avec lesquels il veut travailler pour créer la meilleure chanson pour ce moment du film. »

Walt Dohrn : « Nous faisons toujours appel à de nouveaux collaborateurs musicaux tout en gardant Justin comme principal producteur exécutif de musique et certains musiciens des films précédents sont restés. Nous avons également utilisé le même chorégraphe des séquences de danse pour les trois films, qui était à l’origine le chorégraphe du boys band de Justin, les NSYNC. »

Les Trolls 3, séquence psychédélique en 2D
À propos de « cette » séquence en 2D et de ses inspirations

Walt Dohrn : « Nous essayons d’explorer l’histoire de l’animation et pas seulement de faire des films d’animation. Je suis un grand fan d’animation, alors nous essayons de trouver des séquences où nous pouvons faire de l’animation en 2D, tout comme nous essayons de trouver des domaines qui sont soutenus par l’histoire où nous pouvons explorer ces différents styles d’animation. Titmouse a réalisé la séquence aperçue dans la bande annonce, mais il y a plus ! Je veux dire, nous n’avons même pas encore montré les premières images de nos méchants, mais ils ressembleront certainement à certains d’entre eux, ou vous aurez l’impression que nous rendons hommage à une époque différente, comme les années 40. Vous l’avez compris, je suis aussi un grand fan de bandes dessinées, alors oui, il y a un peu de Crumb, beaucoup de Yellow Submarine… Toute l’histoire de l’animation psychédélique est tout à fait approprié pour être référencée dans un film comme Les Trolls 3. »

Avec les voix françaises de Vitaa et Matt Pokora, Les Trolls 3 sort le 18 octobre 2023.


A lire dans le même genre

Dernières publications

  • Annecy 2024 – Découvrez notre programme à voir des films en sélection

    Annecy 2024 – Découvrez notre programme à voir des films en sélection

    Le Festival d’Annecy propose cette année quelques nouveautés qui devront faciliter la navigation et l’organisation des festivaliers, comme la présence d’œuvres sélectionnées sur quatre salles supplémentaires au Pathé Annecy, ainsi que des horaires de séances dès 8h30, ce qui va rendre quelques débuts de matinées difficiles pour les habitués des multiples soirées et les aficionados des…

  • On en sait plus sur le troisième film d’animation « Astérix »

    On en sait plus sur le troisième film d’animation « Astérix »

    En direct de Cannes, le distributeur français SND Films a révélé de nouvelles informations sur le troisième long métrage d’animation Astérix, désormais titré Astérix et le Royaume de Nubie. Comme pour le précédent, ce sera donc un film avec une histoire originale ou tout au plus vaguement adaptée d’un album existant. Pour rappel, nous savons…

  • Critique Vidéo – The First Slam Dunk

    Critique Vidéo – The First Slam Dunk

    Après un passage au festival d’Annecy et en salles, The First Slam Dunk, réalisé par Takehiko Inoue, est disponible en DVD, Blu-Ray et VOD à partir du 1er mai grâce à Wild Side : Le meneur de jeu de Shohoku, Ryota Miyagi, joue toujours intelligemment et à la vitesse de l’éclair, contournant ses adversaires tout…