Parmi les titres retenus dans la section Work in Progress, New Gods : Nezha Reborn de Zhao Ji permet au studio chinois Light Chaser Animation d’être à nouveau présent cette année après l’adaptation de White Snake et le film original Oscar et le monde des chats.

Nezha l’enfant-dieu a triomphé du roi Dragon avant de disparaître à une époque mythologique. Trois mille ans après, il fait son retour sous les traits d’un homme ordinaire pour trouver sa propre manière de devenir un véritable héros.

Tout comme la légende du roi-singe, celle de Nezha a été adaptée de nombreuses fois au cinéma et la plus récente, simplement titré Nezha, également animée et  produite en 2019 par Chengdu Coco Cartoon, est devenue l’un des gros cartons au box-office chinois de 2019, relançant l’intérêt du retour du personnage. Après une adaptation très classique de White Snake, Light Chaser Animation décide de moderniser le propos de la légende en mettant en scène une époque début/mi vingtième siècle en une fusion de cyber, de diesel et de steampunk assez curieuse mais plutôt attrayante sous la forme de Donghai City, quelques 3000 ans après l’époque des légendes. cet univers graphique a été élaboré par Gui qui a aussi ajouté une touche d’art déco, tout en fusionnant les styles esthétiques et les costumes très popstar des protagonistes.

Le superviseur des effets spéciaux Li Yidong met en avant l’aspect très animation 2D du découpages des séquences et s’est appliqué à rehausser l’action d’effets bien spécifiques (les effets lumineux des phares des voitures et des motos font forcément penser à Akira), le tout dans un environnement industriel propices aux courses poursuite, le héros semblant être un pilote de courses illégales. Si les visages de White Snake étaient un peu figés, cette nouvelle production promet plus de subtilité dans les animations faciales et des rigs pouvant manifester des micro-expressions.

La première partie de la vidéo revient sur la genèse du projet, entamé en 2016 : Nezha est pour le réalisateur Zhao Ji un héros punk, et sa volonté était de trouver un nouvel angle à la légende où il se confronte au roi dragon avant de proposer l’idée d’amener le personnage dans un univers plus moderne selon la productrice Lu Xi, pour qui cette attitude est devenue un motto dans chaque département. créatif. Le concept des déités cohabitant avec le corps des protagonistes a été mis en place, permettant à l’âme et l’aura de Nezha d’être manifestée par le personnage de Li Yunkiang, qui doit apprendre à vivre avec ce pouvoir et se confronter  à d’autres manifestations de déités renaissantes. Vu les trois personnages montrés dans le teaser, il est à espérer que le travail sur l’histoire sera suffisant à égaler des visuels qui en mettent plein la vue !

Prévu pour la fin d’année en Chine via Alibaba Pictures Group, New Gods : Nezha Reborn fera partie des films qui devront convaincre les chinois de retrouver les salles obscures. Souhaitons-lui bonne chance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *