Close Enough, c’est l’arlésienne de JG Quintel : après la fin de l’excellente Regular Show, cette série fut annoncée en 2017 en tant que première collaboration entre Cartoon Network Studios et Studio T, toutes deux faisant partie de Turner, et devait être diffusée en compagnie de The Cop et Tarantula sur PBS, sauf que rien ne s’est passé comme attendu : Créée par Louis CK, The Cop a été annulée suite aux révélations de son comportement et la production de Tarantula a été stoppée après une seule saison, laissant la diffusion de Close Enough en suspens… jusqu’il y a peu ! La série de Quintel a fait sa réapparition dans la line-up de la plate-forme HBO Max puis arrivera chez nous via Adult Swim France en US+24 à partir du vendredi 10 juillet !

Close Enough est une comédie animée qui suit un couple, leur fille de cinq ans et leurs deux meilleurs amis fraîchement divorcés vivant tous ensemble dans la banlieue de Los Angeles. Jonglant entre travail, enfant, accomplissement personnel, clown exhibitionniste, mannequin tueur et un escargot qui voyage dans le temps, la vie de Josh, Emily, Alex, Bridgette et Candice n’est peut-être pas parfaite mais ils y travaillent… Close Enough illustre avec un humour décapant la période de transition que vivent les trentenaires où le challenge est de devenir responsable, sans passer pour un vieux.

La version en ligne du Festival international du film d’animation d’Annecy nous a proposé dans sa sélection TV un épisode de la série, titré « 100% No Stress Day ». D’une durée normale de 11 minutes, cet épisode nous permet de découvrir enfin comment s’articule cette nouvelle série qui constitue une évolution logique de la part du créateur de Regular Show, qui nous plonge à nouveau dans un univers semi absurde qui laisse toutefois tomber les codes les plus colorés des aventures de Rigby et Mordecai pour un aspect plus frontal, libéré de certaines métaphores qui servaient à contourner les éventuelles oppositions du standard & practice de Cartoon Network.

Sans surprise, on retrouve au générique de l’épisode la garde rapprochée de Quintel : on découvre ainsi que la série est co-créée avec Sean Szeles (Royal !) qui est aussi réalisateur de cet épisode, Cavin Wong est superviseur de la production, Andres Salaff, Madeline Queripel, Sam Spina, Benton Connor ou Ryan Pequin aux storyboards, à ceci près que contrairement à Regular Show, Close Enough est une série qui est d’abord scriptée avant d’être storyboardée.

Close enough, de JG Quintel
Les clowns. LES CLOWNS.

Si « 100% No Stress Day » gagne en linéarité dans sa narration grâce à ce processus différent de création, les gags un peu cons de Regular Show ne tardent pas à repointer le bout de leur nez et prouve que les personnages du panthéon de Quintel ont toujours en eux cette stupidité un peu adolescente qui caractérise bien notre génération, ainsi qu’une aversion à la normalité qui tient de la réaction pavlovienne, car que faire lorsque vous vous retrouvez coincé en tenaille entre des trafiquants de jambon et des clowns gigolos ? Vous les défiez à un jeu en VR bien sûr !

Comme pour Regular Show, le casting de voix est impeccable, constitué de JG Quintel, Gabrielle Walsh, Jason Mantzoukas, Kimiko Glenn et Jessica DiCicco et bien sûr les inévitables guest stars qui finiront par se montrer, je peux désormais affirmer que j’attends avec impatience l’arrivée de Close Enough sur Adult Swim France !

Close Enough, dès le vendredi 10 juillet sur Adult Swim France. Un épisode est disponible sur l’édition en ligne du Festival international du film d’animation d’Annecy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *