Disney annonce son planning : vous reprendrez de la suite ?


Alors que Disney France est en pleine promotion des ressorties des films d’animation Pixar que sont Alerte Rouge et Luca, injustement envoyés sur Disney + lors de la pandémie, la maison mère a annoncé son planning des sorties cinéma 2024 et au-delà.

Les informations révélées dévoilent une tendance pressentie après l’échec brutal au box office d’Avalonia : L’étrange voyage et celui critique comme public de Wish : Asha et la bonne étoile : préparez-vous à manger des suites de franchises établies !

En effet, Disney a annoncé que son film d’animation de fin d’année serait Vaiana 2, succédant donc au Pixar d’été qu’est Vice-Versa 2, et clôture 2024 avec la sortie de la préquelle au Roi Lion animé photoréaliste de 2019 : Le Roi Lion : Mufasa. L’année 2025 s’annonce sur un ton similaire avec Zootopie 2 annoncé pour novembre, tandis que Pixar surnage grâce à Elio, transfuge original de cette année signé Adrian Molina. 2026 ? On reprend les mêmes et on recommence avec Toy Story 5 pour l’été et La Reine des Neiges 3 pour l’hiver.

Le message principal que Disney (et son président) fait passer au public (et aux actionnaires) est que la consolidation des propriétés intellectuelles du groupe sont désormais la plus grande priorité car vues comme un moyen rapide et plus aisé de ramener les familles dans les salles avant de les garder sur Disney + une fois la carrière sur grand écran terminée. Cela signe-t-il la fin des expérimentations comme l’excellente anthologie Kizazi Moto : Génération Feu ou encore la future Iwaju ?

Une ambition d’autant plus forte que l’annonce parallèle de la maîtrise du déficit de la plateforme tout comme une baisse relativement restreinte d’abonnés malgré une augmentation de tarifs et l’adjonction de publicité pour la tranche basse, laisse planer le spectre de la profitabilité pour Disney + dès fin 2024.

Enfin, en appui feu, il est impossible d’ignorer la dernière annonce de Disney et certainement l’une des plus significatives : un investissement à hauteur de 1,5 milliard de dollars pour prendre une participation dans Epic Games, et à la clé une collaboration avec le studio de jeu Fortnite sur de nouveaux jeux et un univers de divertissement regroupant les propriétés intellectuelles dans ce qui ressemble de plus en plus à un métaverse, un aspect dans lequel Disney à beaucoup à gagner.

Source : Variety, CNBC


A lire dans le même genre

Dernières publications

  • Cartoon Movie 2024 – Les pitchs en concept qui ont retenu mon attention

    Cartoon Movie 2024 – Les pitchs en concept qui ont retenu mon attention

    Le Cartoon Movie propose deux sessions matinales de pitchs en concept où les créateurs.ices présentent leurs idées de long métrages à leurs premières étapes de développement. C’est l’occasion d’observer de nouvelles propositions dans le cadre de l’animation européenne : Rose et les marmottes réalisé par Alain Ughetto (Les Films du Tambour de soir/Graffiti Films/WeJustKids/Occidental Filmes)…

  • Infos et bande-annonce pour le nouveau film de Naoko Yamada !

    Infos et bande-annonce pour le nouveau film de Naoko Yamada !

    Après le très beau Garden of remembrance et Heike story, Naoko Yamada avait annoncé lors en 2022 lors du Festival international du film d’animation d’Annecy qu’elle travaillait sur un nouveau long métrage avec le studio Science Saru. On en sait désormais un peu plus puisque Kimi no Iro (que l’on peut traduire par Your colors)…

  • Critique – Super Mario Bros. – Le film

    Critique – Super Mario Bros. – Le film

    Trente ans après la catastrophe industrielle que fut le film live Super Mario Bros, le plombier moustachu de Nintendo est de retour sur les écrans de cinéma. Cette fois-ci, la firme de Kyoto a gardé un contrôle plus serré sur la production et s’est attaché les services du studio Illumination, dont les compétences pour concevoir…