junk head stop motion

La stop motion très récompensée au 14ème Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg !

Depuis quelques années maintenant, le Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg contient une sélection de films d’animation en compétition au formats long et court-métrage. Cette édition avait sélectionné du côté des longs Canvas, Climbing, Hayop Ka! The Nimfa Dimaano Story, Junk Head, Mad God, Ma Famille Afghane, The Spine of Night et Le Sommet des Dieux.

La Cigogne d’Or, prix décerné par un jury composé de Vladimir Mavounia-Kouka, Marie-Pauline Mollaret et Eminé Seker, est revenu à Junk Head de Takahide Hori, qui était déjà en compétition à Toronto plus tôt dans la saison.

Dans un futur lointain, le monde est dominé par des machines et des mutants. Les humains, atteints d’une étrange maladie qui les empêche de se reproduire, envoient un androïde trouver un remède miracle dans des souterrains peuplés de créatures mortelles.

Une mention spéciale du Jury a également été décernée à la version longue de Mad God de Phil Tippett qui avait eu sa première mondiale à Locarno cet été, tandis que l’excellent court métrage réalisé par Simon Filliot et produit par JPL Films Un Cœur d’Or a reçu le Prix du meilleur court-métrage d’animation, décerné par le jury des courts composé de Boris Baum, Laura Cassarino, Nicolas Keitel et Hélène Rastegar.

Pour son fils, une jeune mère pauvre est contrainte de vendre ses organes à une vieille femme malade. De la chair, contre de l’or. Peu à peu, la nécessité laisse place à l’appât du gain… En vendant son corps, c’est toute son identité qu’elle aliène.

Félicitations aux artistes de stop motion, dont la technique continue de passionner les publics et d’évoluer en parallèle d’œuvres plus mainstream !

Image par défaut
La rédaction
Publications: 16