Netflix dévoile un nouveau film d’animation : “Back to the Outback”
Netflix dévoile un nouveau film d’animation : “Back to the Outback”

Netflix dévoile un nouveau film d’animation : “Back to the Outback”

Après des années de développement pour finalement une annulation lors de l’acquisition de DreamWorks Animation par Universal, il ne restait rien du projet Larrikins qu’un court-métrage, Bilby, qui a avait fait sa première à Annecy en 2018. Originellement portée par Harry Cripps, l’idée de faire une comédie d’aventure musicale dans son pays d’origine a continué de faire son chemin, et voici finalement Back to the Outback !

Lassés d’être parqués dans un vivarium où les humains viennent les admirer, les créatures les plus meurtrières d’Australie projettent une audacieuse fuite de leur zoo vers l’Outback. Maddie, un serpent venimeux au cœur d’or, est à la tête du groupe. Elle s’est alliée à Zoe, un lézard épineux qui a l’air sûr de lui, à Frank, une araignée poilue qui aime la vie, et à Nigel, un scorpion sensible. Quand Pretty Boy, un koala mignon mais odieux qui est aussi leur ennemi juré se retrouve mêlé à leur évasion, Maddie et sa bande n’ont d’autre choix que de l’emmener avec eux, poursuivis par un gardien du zoo.

On retrouve au casting Isla Fisher, Tim Minchin, Eric Bana, Guy Pearce, Miranda Tapsell, Angus Imrie, Rachel House, Keith Urban, Celeste Barber, Wayne Knight, Aislinn Derbez, Diesel Cash La Torraca, Lachlan Ross Power et Jacki Weaver, pour une sortie sur la plate-forme estimée à l’automne 2021.

Back to the Outback, logo du film
Seul le logo du film a été dévoilé pour le moment

Réalisé par Clare Knight (monteuse sur La Grande Aventure Lego 2 et la trilogie Kung Fu Panda) et Harry Cripps, d’après un scénario qu’il a lui même écrit. Knight a déclaré au sujet du film : “J’ai toujours été touché par les histoires de beauté cachée. Maddie est à la fois une beauté et une bête unique, et arriver à présenter ce message dans une comédie est la cerise sur le gâteau”. Une remarque renforcée par Cripps : “En grandissant en Australie, j’ai passé beaucoup de temps dans les Montagnes Bleues, où l’on trouve de nombreux types de serpents et d’araignées, et je les ai toujours préférés aux animaux mignons en peluche, c’est donc un vrai plaisir de faire un film où les héros sont ces petites créatures venimeuses mais magnifiques. Ce film est une lettre d’amour à la faune incroyablement diverse et unique de l’Australie”.

Daniela Mazzucato produit et Akiva Goldsman comme Greg Lessans de Weed Road Pictures, qui ont développé l’histoire avec Cripps, sont producteurs exécutifs. La musique sera composée par Rupert Gregson-Williams (Abominable) et les chansons seront par Tim Minchin. C’est le studio ReelFX (Scooby!, et Steve – Bête de Combat au cinéma en 2021) qui s’occupe de l’animation et de l’esthétique du film, une bien bonne nouvelle pour cette compagnie texane qui enchaine les projets de qualité.

Après des films aussi diversifiés que Klaus, La Famille Willoughby ou Voyage vers la lune, voici encore un signe que Netflix Animation ne plaisantait pas lorsqu’il était annoncé en octobre via son président que “jusqu’à six long-métrages d’animation par an seraient diffusés, en plus des séries animées” lors d’un entretien avec Variety.

Back to the Outback est prévu pour une sortie en Automne 2021 sur Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *