Pete Docter, déjà auréolé du succès de Vice Versa et désormais directeur artistique de Pixar depuis l’année dernière (tandis que Jennifer Lee supervise Disney Animation) revient vers le public avec Soul, une nouvelle tentative d’aborder des concepts plus abstraits au sein d’une histoire ayant attrait à la créativité.

Joe Gardner est un professeur de collège amoureux de la musique jazz . Après un concert plein de succès au Half Note Club, il est soudainement victime d’un accident séparant son âme de son corps et il se retrouve au You Seminar, un centre où les âmes se développent et gagnent en passion avant d’intégrer un enfant nouveau-né. Joe doit demander de l’aide à d’autres âmes en formation, incluant 22, une âme qui a passé des éons dans le You Seminar, pour retourner à New York.

« Tout musicien connait cet adage : il faut souffrir pour son art. On imagine que c’est le cheminement de l’artiste » raconte Kemp Powers, scénariste et co-réalisateur de Soul. “Pour toute personne exerçant une profession créative,  c’est une obsession quasi religieuse de devoir réussir et de faire carrière. A tout moment, quel que soit votre état de bonheur ou ce que vous faites, ça ressemble à une obsession qui vous envahit, au détriment du reste de votre vie. »

Le personnage de Joe Gardner (Jamie Foxx) est le symbole de cette idée. Professeur de collège et musicien de jazz vivant à  New York, « il est quelqu’un qui  a vécu toute sa vie comme s’il n’était destiné qu’à la musique, excluant tout le reste. » raconte Powers.

Soul
22 (Tina Fey) et Joe (Jamie Foxx) sous forme d’âmes

“Nous avons discuté avec des représentants de traditions religieuses et culturelles et leur avons demandés : Qu’est-ce qu’une âme ? » dit Pete Docter, « Et tous ont répondu des termes comme vaporeux, éthéré ou non-physique. » et nous nous sommes dit « Super ! Comment allons-nous faire ça ? » On est habitué à faire des jouets, des voitures, des choses bien plus concrètes et facilement définissables. C’était un gros défi mais je dois dire que l’équipe a réussi à concevoir des choses bien indicatives de ces termes mais aussi pertinentes. »

Selon Kemp Powers, le mondes des âmes expliquera des aspects de notre vie telle qu’elle est, depuis les traits de personnalités jusqu’à des choses plus futiles se passant à New York, comme suivre les Knicks de New York, de la même manière fun que les personnages de Vice Versa abordaient de grandes questions existentielles, un élément crucial.

Soul aura des musiques composées par Jonathan Batiste mais aussi Atticus Ross et Trent Reznor (The Social network, la série HBO Watchmen). Pete Docter désirait une profession que le public pourrait apprécier. Il avait pensé avec l’équipe  à la science et à la chimie mais rien ne semble plus naturel et pur que la vie d’un musicien. “Pourtant, à un certain niveau, il y a une forme d’égoïsme. Tout artiste doit admettre ça lorsqu’il travaille : pratiquer seul des heures et des heures pour parvenir à un semblant de perfection. Une fois que l’on a décidé que ce serait la musique, la trajectoire du reste du film était tracée.”

Concept art du monde des âmes

C’est aussi une histoire dont la pertinence sera perceptible pour toutes celles et ceux qui définissent leur vie sur leur réussite professionnelle. Pour le réalisateur, Joe est aussi la métaphore de la fabrication d’un film : “Je suis dans l’animation depuis 30 ans, j’adore ça, je n’en ai jamais assez mais je reconnais que ce n’est pas une fin en soi. J’ai des enfants, et il y a des expériences dans la vie dont on ne peut pas dire qu’elle sont moins importantes que l’animation. J’aurais pu dire le contraire à une époque de ma vie. »

Soul représente cette évolution : « C’est une exploration d’où devrait être votre attention ? Quelle sont les choses qui, à la fin, sont réellement les plus importantes que vous contemplerez et qui vous feront dire : J’ai passé une partie de mon temps limité sur terre concentré sur ça ? »

Cette première bande-annonce nous montre des décors urbains new-yorkais frappants de détails grouillants de vie dans les immeuble en brique rouge. La ville paraît si dense que le contraste est fort avec You Seminar le pays des âmes où semble régner une abstraction pure. Avec cette thématique liée au travail et à la réussite, Soul se rapproche du court métrage Raison, Déraison réalisé par Léo Matsuda où il était déjà question de recherche d’équilibre vital pour le personnage principal. On peut d’ailleurs se demander comment les artistes vont procéder pour transmettre ces notions très adultes au jeune public ? On a hâte d’en découvrir plus encore.

Soul, avec les voix de Jamie Foxx, Tina Fey et Daveed Diggs, sors en salles le 24 juin 2020.

Source des citations : EW

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *