Après trois semaines de secret, nous sommes heureux de partager avec vous les premières révélations sur Les Croods 2 – Une nouvelle ère, réalisé par Joel Crawford, sortant en salles le 2 décembre prochain et dont nous avions pu voir la bande annonce de manière anticipée afin de pouvoir échanger avec le réalisateur et son producteur sur cette suite tant attendue.

Les Croods doivent trouver un nouveau lieu pour vivre. La toute première famille préhistorique va donc partir à la découverte du monde en quête d’une nouvelle maison dans un environnement plus sûr. Lorsqu’ils découvrent un paradis idyllique qui satisfait pleinement tous leurs besoins, ils pensent alors avoir résolu tous leurs problèmes… sauf un. Une autre famille y réside déjà : les Betterman.

Au casting vocal français, on retrouve pour le moment Antoine de Caunes pour le rôle de Phil Betterman et sa fille Emma de Caunes pour jouer Dawn, enfin Aurore Betterman en version française. Nous n’avons pas encore de confirmation quant au retour des autres voix françaises, mais ça ne saurait tarder. retrouvez-ci-dessous la version française :

Accompagné par Nicolas, nous avons donc pu échanger via une rencontre sur Zoom depuis Glendale avec Joel Crawford et Mark Swift, respectivement réalisateur et producteur sur Les Croods 2 – Une nouvelle ère. Nous avons pu aborder la distance temporelle entre les deux films, le retour des équipes créatives et les thématiques attendues dans le retour de cette famille préhistorique aussi dysfonctionnelle qu’attachante.

Muriel : Joel et Mark, bonjour, merci de nous recevoir pour parler des Croods 2 – Une nouvelle ère

Joel Crawford : Super, vous savez quoi : on est jaloux que vous soyez ensemble sur le même écran ! Moi et Joel sommes littéralement à 3 mètres l’un de l’autre, il est dans son bureau et je suis dans le mien, l’un à côté de l’autre mais ils ne veulent pas nous laisser être ensemble !

C’est une chance, oui, nous habitons ensemble, donc c’est plus facile ! Donc nous avons vu la toute première bande-annonce des Croods 2 – Une nouvelle ère, et c’était très bien, c’est comme si nous n’avions jamais quitté ces personnages, de retrouver cette famille complètement folle, j’ai hâte de voir le film en entier.

JC : C’est merveilleux et je suis si content. Tout d’abord, je suis très heureux que vous ayez pu voir la bande-annonce, car Mark et moi travaillons sur ce projet depuis trois ans et nous nous demandions quand il serait possible de la partager. Cette famille n’est jamais partie, c’est génial de la revoir parce que c’est le sentiment que nous avions durant la production du film, nous aimons les Croods depuis le premier film et nous voulions revenir à cette famille que nous aimons, ils sont de retour et nous allons même en savoir plus sur eux donc merci, ça me rend très heureux.

Les Croods 2 - Une nouvelle ère

Donc nous avions appris que la production du film revient de loin, avec un arrêt avant de repartir dans les environs de 2017 où la nouvelle était venue jusqu’à nous. Comment s’est passé votre reprise du projet entre Mark et vous Joel, ce dernier vous a t-il amené sur Les Croods 2 ou l’inverse ?

Mark Swift : Le premier film est très aimé et a bien fonctionné et pour le studio c’était un film très réussi, donc ils ont toujours voulu en faire une suite, et puis la compagnie est passée… nous avons été revendus. Universal Pictures nous ont achetés et lorsque leurs représentants sont venus nous voir, l’une des premières choses qui fut demandée de leur part fut : nous voulons un nouveau film des Croods.

Joel et moi avons eu beaucoup de chance d’être associés sur cette production. Ils avaient déjà une idée pour le film et ils nous ont contactés en parallèle pour nous poser la question : « Est-ce que ça vous intéresse ? » Et pour ma part, j’avais adoré le premier film, vraiment aimé les personnages, aimé le monde que j’ai ressenti, et, ce qui n’est pas toujours le cas, qu’il y avait une autre histoire à raconter avec ces personnages et donc j’étais très enthousiaste de rejoindre le projet.

JC : Et puis, de mon côté, c’était similaire quand on m’a approché à ce sujet, comme si j’étais juste un fan du premier Croods, qui fut un projet rare en animation, presque une anomalie qu’un tel film se produise dans le cadre d’un studio, et qu’en plus je n’avais pas travaillé dessus, mais de l’intérieur et vu depuis les autres équipes, c’était sympa de voir un projet aussi nouveau et frais. De mon côté j’étais sur les franchises Kung-fu Panda et Shrek pendant que les Croods étaient en production. Donc comme Mark, lorsqu’ils m’ont approché à ce propos j’ai dit : « Oui, j’aime ces personnages, j’aime ce monde et j’aimerais continuer leur histoire. » Heureusement, ils ont dit oui.

A propos, comment avez-vous géré le temps entre les deux films pour les personnages ? Avez-vous fait une ellipse ou décidé que ce sera in media res, juste après les péripéties du premier film ?

JC : Oui, on reprend les personnages là où on les a laissés, vous savez… Je sais que le film est sorti il y a sept ans, mais avec la magie du cinéma, cela ne fait qu’une ou deux semaines que nos personnages auront vécu de leur côté. Pour les Croods, la vie sur le chemin vers un nouvel endroit où habiter est dure, ils ont toujours faim, et ils sont toujours à la recherche de cet endroit que Guy appelle « demain », un meilleur endroit pour eux, alors ils sont en quelque sorte à la recherche de cette nouvelle maison et ils finissent par trouver un meilleur lieu. C’est ce paradis entouré d’un mur avec une ferme, possédant nourriture et eau et tout ce qui est nécessaire… et il s’avère qu’il appartient à une autre famille.

C’est là que nous présentons les Betterman, qui sont une sorte de famille plus évoluée. Ce film joue donc beaucoup avec ce sens de la découverte que les hommes des cavernes pourraient éprouver en arrivant dans un monde plus moderne, plus confortable et plus avancé. Et vous savez, je pense qu’en plus de cela, je pense émotionnellement à la façon dont nous reprenons le premier film, car celui-ci était une très belle histoire entre un père et sa fille, et c’était formidable de voir l’amour que Grug porte à Eep et là où ça les amène relationnellement, et nous nous sommes dit que c’était une bonne idée de reprendre à cet endroit, car les familles évoluent et changent sans cesse.

Grug et Eep entretiennent cette excellente relation maintenant cependant, Eep grandit, elle et Guy vont vouloir quitter la pile où ils dorment mais Grug va-t-il être prêt à ça et donc continuer dans une certaine douceur l’évolution de Grug en tant que père, et dans le même temps transmettre le relais à Eep et Guy qui, vous le savez, sont ensemble parce qu’ils pensent être les deux derniers adolescents du monde des Croods vu les catastrophes du premier film.

C’est le soucis du premier amour, vous savez, ils pensent qu’ils sont faits l’un pour l’autre parce qu’ils sont les seuls, mais leur relation à travers cette histoire est remise en question et le pourquoi seraient-ils faits l’un pour l’autre et ils vont en quelque sorte trouver ce qu’est le véritable amour au cours du film, le tout avec une certaine douceur.

Les Croods 2 - Une nouvelle ère

Oui à ce sujet, on peut voir Guy parler avec Dawn, ce qui est peut-être une piste, un indice sur l’émancipation de leur relation ou du moins un changement dans la relation entre Eep et lui ?

JC : Oui, vous savez, c’est intéressant avec Dawn en ce qui concerne ce que je disais à propos de la relation entre Eep et Guy étant mise à l’épreuve, vous savez, Mark et moi avons fait le choix spécifique de ne pas jouer sur la jalousie et la négativité entre les deux filles. C’est facile à dire, oui, au début dans le script, il y avait une compétition pour Guy, où Eep considérait Dawn comme une menace et devenait jalouse à cause de cette implication. Quand nous avons pris le point de vue de nos personnages, nous nous sommes dit qu’ils ne sont pas des adolescents des temps modernes, des gens qui n’ont pas de lycée et tous les conflits et les drames qui en découlent.

Eep voyage avec sa famille et Guy, et pour elle l’enthousiasme de tomber sur une autre adolescente donne lieu à une réaction complètement honnête : elle la soulève dans les airs et s’exclame : « j’ai une amie fille ! » et cette relation est inestimable dans le film car c’est cette grand positivité, d’aller simplement vers l’autre et d’y être tellement intéressé, c’est la grande thématique : des gens très différents qui célèbrent leurs différences et réalisent que cette amitié les unit.

Vous savez qu’ils veulent chacun faire partie de l’avenir de l’autre parce qu’ils aiment leurs différences et qu’ils les célèbrent et il y a donc une belle ligne positive, qui ne joue pas sur de la jalousie. Si tension il y a entre des couples, c’est au niveau parental, ce n’est pas entre Guy, Eep ou Dawn mais entre Grug et Phil. Ce sont eux qui vont se battre pour la gouvernance des enfants alors que ces derniers refusent de faire partie de ces querelles.

Ca va nous permettre d’être un peu plus comique avec les parents, mais aussi de raconter une histoire très douce entre Guy et Eep pour qu’ils puissent réaliser qu’avec ce tout nouveau monde et toutes ces nouvelles options, ils doivent réaliser s’ils sont vraiment faits l’un pour l’autre ou s’ils n’étaient pas ensembles simplement parce qu’ils ne se considéraient comme les deux derniers au monde, ce qui est aussi un élément de comédie romantique dans notre histoire.

Les Croods 2 - Une nouvelle èreDonc, au niveau de la production, avez-vous eu besoin de faire revenir certaines personnes clés du premier film avec le casting, je pense aussi à l’équipe artistique et technique : qui est revenu pour l’équipe, en particulier du premier Croods ?

JC : Oui, je suis très heureux de vous dire que le casting entier américain est de retour, Nicolas Cage est là, Ryan Reynolds, Emma Stone, Catherine Keener, Clark Duke et Cloris Leachman, c’est un casting incroyable, ils sont si talentueux, si amusants et si drôles.Nous avons vraiment de la chance qu’ils soient tous revenus et qu’ils soient tous complètement engagés et enthousiastes par rapport au projet.

Mark Swift : comme l’a dit Joel, toute la troupe est revenue. En ce qui concerne l’équipe artistique, c’est plutôt une nouvelle équipe, mais nous avons certaines personnes qui sont revenues. Beaucoup de nos animateurs sont revenus, en fait, notre chef de l’animation sur ce film était le chef animateur de Guy sur le premier film, donc il nous a été très utile pour parler de ce qui fait que les personnages soient eux-mêmes et ce qui leur donne de l’attrait.

Son nom est Jakob Hjort Jensen et il a été d’une aide inestimable sur ce film, nous avons pu nous reposer sur lui et voir ce qui fonctionnait et ce qui était moins intéressant pour ces personnages. Donc une grande partie de l’équipe d’animation est revenue et certains membres du département artistique qui avaient travaillé sur Croods 1 et la précédente version de Croods 2 sont revenus également.

Ce qui était vraiment cool, c’est de voir et même de voir quelqu’un de l’équipe de production qui a probablement passé plus de temps sur le monde des Croods que quiconque : Steven A. MacLeod. Il était avec Chris Sanders et Kirk DeMicco depuis le début et était story artist sur le premier Croods et a ensuite joué un rôle très important dans l’avancement du projet, donc nous avons vraiment fait appel à tous les gens qui avaient travaillé sur le projet auparavant.

C’était cool parce que dans certaines idées qui n’avaient pas été retenues ou été coupées du premier film pour différentes raisons, il y avait des mondes entiers qui étaient à disposition. Des personnes du département artistique avaient eu des idées incroyables et elles nous ont été présentées à nouveau, Nous avons donc pu exploiter toute la créativité qui nous a été présentée pour faire les meilleurs choix possibles.

Nous avons eu la chance de recevoir Chris Sanders, qui est venu nous parler un peu quand nous avons commencé la production, et il a jeté un œil au scénario et nous a donné quelques conseils, ainsi que le production designer de l’équipe du premier film (ndr : Christophe Lautrette) a passé quelques semaines à travailler avec nous avec le nouveau production designer, Nate Wragg, et nous a été très précieux pour parler du monde et des choix qu’ils ont fait à l’époque.

Il nous a expliqué quand il était avec nous que la vision du monde des Croods était comme celle d’un monde adolescent et florissant qui ne s’est pas encore tout à fait trouvé, c’est pourquoi on y trouve toutes ces créatures préhistoriques qui semblent être mélangés, pas tout à fait un tigre, ou pas totalement un crocodile, c’est quelque chose qui est en train de devenir ce que nous connaissons aujourd’hui.

Les Croods 2 - Une nouvelle ère

Au niveau de l’histoire le scénario a été, à ma connaissance, écrit par les frères Hageman. Quelle a été la collaboration entre vous et eux pour écrire cette histoire et comment s’est-elle déroulée ?

MS : Nous avons eu beaucoup de plaisir à travailler avec Dan et Kevin Hageman, et puis Paul Fisher et Bob Logan (Lego Ninjago – Le Film) ont aussi participé à l’écriture. Comme c’était une collaboration très étroite, nous étions rassemblés dans une salle pour réfléchir les idées des uns et des autres, pour remettre ces idées en question. Nous avons eu une grande expérience avec ces deux équipes de scénaristes et je pense que la collaboration et l’ouverture d’esprit qui permet d’apporter des idées se ressentent vraiment dans l’histoire, dont le déroulement semble naturel et ne semble pas avoir été limité en terme de points de vue.

Je pense que l’animation est unique dans la réalisation de films pour ce qui est de la façon dont nous développons les scénarios et je trouve que la méthode se rapproche plus de celle des pièces de théâtre où vous travaillez en atelier, nous avons donc cette capacité de scénariser et de monter le film et de se dire « hmm ça a fonctionné », « là par contre ce n’est pas le cas ». Nous faisions probablement encore des notes (ndr : des modifications sur le scénario) et fait des changements en mai via internet.

JC : Vous savez certainement que développer ce type de scénario, ce n’est pas comme si vous étiez sur un film live où ils se disent « voici le scénario, vous allez le filmer ». Ces trois dernières années, c’est resté un genre de document ouvert qui continue à évoluer et à changer et donc, oui, c’est très amusant et comme Mark vient de le dire c’est que cela permet de trouver de nouvelles idées marrantes, un détail intéressant pour un personnage et même si nous avons beaucoup travaillé la narration sur ce film avec les acteurs, nous étions très ouverts pour jouer et découvrir ce qu’il peuvent apporter pendant l’enregistrement des voix.

Il y a donc eu beaucoup d’improvisation, ce qui ajoute de la spontanéité et une surprise qui, je pense, est difficile à obtenir en animation parce que tout est planifié, mais on a l’impression que ces personnages prennent vie grâce à ces moments, et c’est grâce à la collaboration entre le scénario, le story-board et l’enregistrement des acteurs… c’est un processus amusant.

Les Croods 2 - Une nouvelle èreA propos de l’écriture : Les Betterman semblent vivre dans une communauté fermée, avec de nombreuses règles, ont les mêmes vêtements et je voulais savoir si vous aviez travaillé sur cela, sur cet éventuel aspect politique de ce côté de l’histoire.

MS : Je dirais que non, nous n’y pensions pas mais bien sûr, ce qui se passe en ce moment dans le monde se reflète parfois dans votre scénario. Une des choses qui, par pur hasard, si vous pensez à la façon dont les Betterman vivent aujourd’hui enfermés derrière ces murs : ils ne sortent pas, personne n’entre.

Cela reflète en quelque sorte ce qui se passe avec cette pandémie, vous savez, nous nous sommes tous enfermés derrière des murs et nous ne laissons pas le monde extérieur entrer et je ne sais pas pour vous, mais je pense que pour moi, ma famille et Joel, nous voulons tous, en tant que communauté, que nos enfants puissent aller à l’école et donc vous savez, une des choses que le film montre, c’est que ce n’est pas la meilleure façon de vivre et je pense que nous le constatons tous aujourd’hui, donc c’est plutôt quelque chose qui s’est produit par hasard, vous savez.

JC : Et je pense que, comme Mark, même si c’est arrivé par hasard, nous voulions à l’origine célébrer cette connexion que les Croods entretiennent. Ils n’ont pas de murs, ils dorment en pile, ils vont être plus liés que jamais, ce qui n’est pas toujours agréable, mais j’ai une photo derrière moi (ndr : il désigne un concept art de la famille Croods empilée comme on les voit au début de la bande annonce).

Ce sont eux dans cette fameuse pile où ils se cognent les uns contre les autres et il y a des frictions. Il y a une chaleur dans cette famille, un lien familial fort et un lien humain qui, comme Mark l’a dit, n’était pas forcément destiné à commenter notre époque, mais je pense que nous pouvons tous sentir que nous, les humains, sommes des animaux destinés à vivre ensembles, comme une meute.

Nous voulons être connectés les uns avec les autres et il y a un véritable espoir positif pour le futur auquel cette histoire mène. Il y a aussi de la tolérance qui se manifeste dans le film, les Betterman doivent apprendre à être plus tolérant et doivent réaliser que leurs vies sont enrichies par l’arrivée de ces nouvelles personnes et je pense que c’est un beau message pour tous dans le monde entier. Vous savez nous n’essayons pas d’en faire une déclaration politique, mais je pense juste que ce message chaleureux est un bon message, surtout pour les enfants.

Les Croods 2 - Une nouvelle ère

Dans le premier film, la nature était la menace, le danger de ce film est-il désormais dans cette continuité, en plus de la communauté des Betterman ?

JC : C’est un peu une combinaison… je veux dire que le premier film avec comme conflit prinicpal la fin d’un monde. Dans celui-ci, bien que le monde soit toujours fou, instable et reste un endroit dangereux mais la menace principale en fait du point de vue biaisé des personnages les uns envers les autres et c’est quelque chose que j’apprécie car le vrai changement se trouve là.  On ne peut pas changer le monde, on ne peut pas changer ce qu’il s’y passe malgré toute cette folie mais on peut changer la façon dont on voit le monde… et je pense que c’est un concept puissant qui, comme Mark l’a dit, a été ignoré par les Betterman.

Ils ont surtout ont cette vision d’être au-dessus du monde, ils vivent dans une cabane dans laquelle ils se sont murés et quand ils rencontrent les Croods pour la première fois, bien qu’ils soient gentils envers eux, ils les considèrent comme des êtres humains du passé et ignorent leurs valeurs. ce n’est qu’en y regardant de plus près qu’il vont redécouvrir découvrent ce lien humain.

Je pense qu’il y a une réelle positivité dans cette situation et je pense que vous savez qu’il y a ces thèmes plus profonds et comme Mark, j’espère vraiment que les gens sortiront de ce film avec une vraie joie et un sourire aux lèvres parce que, surtout dans le monde actuel. Ce film est destiné à vous faire rire des défauts des gens et à vous faire rire et nous pensons que c’est ce que nous voulons que les gens ressentent en sortant de la séance vu le contexte.

La musique du premier film par Alan Silvestri était géniale, est-il de retour pour celui-là ?

JC : Nous avons dû déterminer au niveau du ton du film quel serait le meilleur choix, il y a tellement de compositeurs talentueux et nous avons dû chercher qui pourrait correspondre au mieux. Et donc nous avons choisi Mark Motherbaugh, vous savez le ton que sa musique possède une joie, une bizarrerie qui correspond à ces personnages et au monde entier même, et donc Mark est en train de concevoir une version sonore du monde des Croods en ce moment même, nous sommes en train de terminer la musique.

Les Croods 2 - Une nouvelle ère

 

Mark, Joel, je vous remercie de nous avoir accordé un peu de temps pour parler des Croods 2, à très bientôt j’espère pour pouvoir à nouveau discuter du film.

JC et MS : Merci à vous, à bientôt !

Les Croods 2 – Une nouvelle ère sort en salles le 2 décembre via Universal Pictures France.

Tous mes remerciements à Florence Lefebvre, à Nicolas pour la traduction de l’interview.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *