Une bande-annonce et une date de sortie pour « Kung Fu Panda 4 »


Après avoir quitté Po en 2016, ce dernier a continué de vivre d’innombrables aventures sur le petit écrans, entre les séries Kung Fu Panda : Les Pattes du destin en 2019 sur Prime Vidéo et plus récemment Kung Fu Panda : Le chevalier dragon sur Netflix. Après le retour du Chat Potté, il était donc naturel que l’un des personnages emblématiques de DreamWorks Animation revienne dans les salles.

Après trois aventures dans lesquelles Po a combattu de terribles adversaires, il est en voie de devenir le nouveau chef spirituel de la vallée de la Paix, et donc se trouver un successeur pour la place de guerrier dragon. Au même moment, une sorcière aussi mal intentionnée que puissante, Caméléone, qui peut se métamorphoser en n’importe quelle créature, convoite le bâton de sagesse de Po, à l’aide duquel elle espère bien pouvoir invoquer du royaume des esprits tous les maîtres maléfiques que notre guerrier dragon a vaincu…

Succédant à Mark Osborne, John Stevenson et Jennifer Yuh Nelson, Mike Mitchell (Les Trolls) est accompagné ici par Stephanie Ma Stine (She-Ra et les princesses du pouvoir) pour relever le défi de continuer l’histoire de Po après une trilogie qui l’a fait revenir aux origines de son peuple. Kung Fu Panda 4, toujours écrit par Jonathan Aibel et Glenn Berger, fait également le pari narratif de ne pas proposer dans son histoire les Cinq Cyclones de manière proéminente pour se concentrer sur le héros titre et lui faire rencontrer de nouveaux personnages.

Produit par Rebecca Huntley, Kung Fu Panda 4 sera l’un des derniers longs métrages a être produit entièrement en interne à Los Angeles. En effet, à partir de 2025, les longs métrages seront en partie délocalisés vers d’autres studios pour réduire les coûts de production mais aussi le nombre de salariés, la charge de travail partagée avec un studio tiers tels que Sony Pictures Imageworks, comme annoncé par le directeur des opérations Randy Lake au mois d’octobre dernier, alors même que le contrôle des coûts du studios sont actuellement sous un bien meilleur contrôle qu’à l’époque de Jeffrey Katzenberg, ce qui avait mené a des décisions encore moins bien éclairées avant la revente à Comcast.

Rappelons que DreamWorks Animation avait déjà sous-traité l’animation des films dans leurs entièreté, comme ce fut le cas pour Capitaine Superslip en salles et le futur La nuit d’Orion à sortir chez Netflix (chez Mikros Animation) et Spirit l’indomptable (chez Jellyfish Pictures).

Côté casting des voix originales, Jack Black est bien sûr de retour, accompagné de Dustin Hoffman dans le rôle de Shifu, James Hong en inénarrable M. Ping, Bryan Cranston dans le rôle de Li, père biologique de Po apparu dans Kung Fu Panda 3 et Ian McShane dans le rôle de Tai Lung, ancien élève et ennemi juré de Shifu. Awkafina joue le rôle de Zhen, une renarde voleuse et Ke Huy Quan sera le chef du repaire des voleurs, Han, tandis que Viola Davis sera la voix de Cameleone, l’antagoniste principale du film. Pour le doublage français, nous savons déjà que Manu Payet (Po) et Pierre Arditi (Shifu) seront de la partie.

Kung Fu Panda 4 sortira le 27 mars 2024 dans les salles françaises.


A lire dans le même genre

Dernières publications

  • Plongez dans les premières images de l’anime « L’Atelier des sorciers »

    Plongez dans les premières images de l’anime « L’Atelier des sorciers »

    On l’attendait d’une impatience mêlée d’inquiétude, et voici donc les premières informations et une bande-annonce pour l’adaptation animée de L’Atelier des sorciers, l’un des meilleurs manga actuels, dévoilés durant un panel de l’Anime Expo. Coco, une jeune fille qui n’est pas née sorcière mais qui est passionnée par la magie depuis son enfance et travaillant…

  • Une nouvelle bande annonce pour « Anzu, chat-fantôme »

    Une nouvelle bande annonce pour « Anzu, chat-fantôme »

    Après un passage à la Quinzaine de Cannes et au festival d’Annecy, Anzu, chat-fantôme, réalisé par Yoko Kuno et Nobuhiro Yamashita, se dévoile dans une nouvelle bande annonce : Karin, 11 ans, est abandonnée par son père chez son grand-père, le moine d’une petite ville de la province japonaise. Celui-ci demande à Anzu, son chat-fantôme…

  • Henry Selick veut adapter « L’océan au bout du chemin »

    Henry Selick veut adapter « L’océan au bout du chemin »

    Après Coraline, la malchance autour du projet The Shadow King et un retour en bonne et due forme avec Wendell et Wild, le réalisateur Henry Selick a annoncé hier au Festival International du Film d’animation d’Annecy, en marge du panel talent auquel il participait, qu’il aimerait beaucoup adapter le roman de Neil Gaiman en long…