Annecy 2021 – Découvrez les projets en Work in Progress
Annecy 2021 – Découvrez les projets en Work in Progress

Annecy 2021 – Découvrez les projets en Work in Progress

Longs métrages, séries, spéciaux TV, projets en VR ou XR… L’un des attraits du Festival international du film d’animation d’Annecy est de découvrir l’avancement de certains de ces projets actuellement en production avec la section Work in Progress. Retrouvez ci-dessous cette liste attendue et nos observations sur certaines de ces productions que nous suivons de près.

Les longs métrages


The Peasants

Jagna, jeune paysanne, est mariée de force à un riche fermier bien plus âgé qu’elle, dont elle aime le fils. Les villageois se mettent à l’envier et la haïr, et elle doit lutter pour préserver son indépendance. Dans la campagne polonaise, à l’aube du 20e siècle, les tournants dramatiques de l’histoire sont liés aux changements de saison, au travail acharné dans les champs et aux fêtes locales traditionnelles.

On vous avait déjà parlé du nouveau long-métrage de Dorota Kobiela (La Passion Van Gogh) lors de son annonce officielle. Il sera intéressant de voir ce qui nous sera présenté pour ce WIP qui reviendra sur la production de milliers de peintures nécessaires pour remplacer les images live prises comme référence.


La Sirène

1980. Abadan, capitale pétrolière de l’Iran, résiste au siège irakien. Omid, 14 ans, refuse de partir. Avec son grand-père, il attend son frère parti au front. À ses côtés, une galerie de personnages insolites se refuse à fuir. Chacun a ses raisons. L’étau se resserre, Abadan peut tomber à tout moment. Omid tente alors de sauver ceux qu’il aime à bord d’un navire abandonné dont il fera son arche.

Le premier long-métrage d’animation de Sepideh Farsi, dont l’exploration de l’Iran et de son identité depuis Le monde est ma maison en 1998 continue ici avec une direction artistique signée Zaven Najjar (Allah n’est pas obligé), le tout sous les auspices des Films d’ici et une co-production réunissant France, Allemagne, Luxembourg et Belgique.


Le Petit Nicolas, une enfance rêvée

Penchés sur une large feuille blanche, quelque part entre Montmartre et Saint-Germain-des-Prés, Jean-Jacques Sempé et René Goscinny donnent vie à un petit garçon rieur et malicieux, le Petit Nicolas. Entre camaraderie, disputes, bagarres, jeux, bêtises, et punitions à la pelle, Nicolas vit une enfance faite de joies et d’apprentissages. Au fil du récit, le garçon se glisse dans l’atelier de ses créateurs, et les interpelle avec drôlerie. Sempé et Goscinny lui raconteront leur rencontre, leur amitié, mais aussi leurs parcours, leurs secrets et leur enfance.

On ne peut pas dire que Benjamin Massoubre soit inoccupé ! Entre son travail de monteur sur des films comme Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary et Métaphysique des Tubes, le projet Saba chez Maybe Movies, il est ici en binôme avec Amandine Fredon (Tu mourras moins Bête) aux commandes de ce méta-film animé sur Le petit Nicolas, qui a vu bien des itérations ces dernières années, entre la série animée et les films en live action (dont un prévu cette année sous la caméra de Julien Rappeneau). Il sera intéressant de voir ce que cette nouvelle adaptation a sous le coude pour enrichir l’expérience du public !


Mars Express

Aline Ruby, détective privée obstinée, et Carlos Rivera, réplique androïde de son partenaire décédé voici cinq ans, se lancent dans une course contre la montre à travers Mars. Ils doivent retrouver Jon Chow, simple étudiante en cybernétique en fuite, avant que les mercenaires assassins qui sont à ses trousses ne l’abattent.

Après la réalisation de la série Lastman, Jérémie Périn investit un genre qui lui est plus proche : la science-fiction. Soutenu par Everybody on Deck, Ev.L Prod, Plume Finance et France 3 Cinéma, on sent l’opportunité pour les producteurs de réitérer le coup du “cinéma d’animation d’auteur” provoqué par J’ai perdu mon corps. Ce Work in Progress sera l’occasion de confirmer ou d’infirmer cette tendance.


 Nayola

Angola. Trois générations de femmes éprouvées par la guerre civile: Lelena (la grand-mère), Nayola (sa fille) et Yara (sa petite-fille). Un secret déchirant, une quête téméraire, une chanson engagée. Un amour suspendu, un voyage initiatique.

Écrit par Virgílio Almeida et basé sur la pièce de théâtre portugaise évoquant la guerre civile angolaise écrite par Mia Couto et José Eduardo Agualusa intitulée The Black Box, Nayola est une production de Praça Filmes, S.O.I.L, JPL Films et il Luster, et est soutenu par l’ICA – l’Institut du cinéma et de l’audiovisuel du Portugal. À un moment pensé comme une œuvre hybride mélangeant live action et animation, le réalisateur José Miguel Ribeiro s’est ravisé devant la tâche à accomplir pour cette coproduction internationale entre quatre pays (Portugal, France, Belgique et Pays-Bas) dont il évoquera les défis.


Perlimps

Claé et Bruô sont des agents secrets de royaumes ennemis. Perdus dans la Forêt Enchantée, ils se rendent compte que leurs missions respectives sont identiques : sauver les Perlimps des terribles géants qui encerclent la zone.

Un temps titré Les Voyageurs de la forêt enchantée, Perlimps est le nouveau film d’Alê Abreu, lauréat du Cristal d’Annecy en 2014 avec Le garçon et le Monde. Cela suffit à être intéressé !


Princesse Dragon

Poil est une petite fille élevée par les dragons. Mais lorsque son père doit payer la Sorcenouille de son deuxième bien le plus précieux, c’est Poil qu’il offre, plongeant sa fille dans une infinie tristesse et l’obligeant à fuir la grotte familiale. Poil se lance alors dans un voyage à la découverte du monde des hommes. À leur contact, elle apprendra l’amitié, la solidarité, mais aussi la cupidité qui semble ronger le cœur des hommes.

Après l’échec dramatique de Dofus – Livre 1 : Julith, Ankama retente l’aventure du long-métrage avec Princesse Dragon, passé par Cartoon Movie 2018 et désormais très bientôt terminé, ce qui nous laisse penser que ce Work in Progress sera très complet quant à la production de cette histoire scénarisée et réalisée par Anthony Roux, co-réalisée avec Jean-Jacques Denis et animée chez Caribara.


Saules aveugles, femme endormie

Un chat perdu, un crapaud géant volubile et un tsunami aident un représentant commercial sans ambition, sa femme frustrée et un comptable schizophrène à sauver Tokyo d’un tremblement de terre et retrouver un sens à leur vie.

Adapter Murakami en animation est un défi en soi, et il sera intéressant de voir ce que Pierre Foldes a pu faire des nouvelles issues des recueils Saules aveugles femme endormie, Après le tremblement de terre et L’éléphant s’évapore avec en plus une esthétique bien singulière à base de rotoscopie. Produit par Cinéma Defacto, Miyu Productions, Studio Ma, Micro_Scope, an Original Picture, Doghouse Films, Arte France Cinema, Auvergne-Rhône-Alpes Cinéma et Productions L’unité Centrale, Saules aveugles, femme endormie peut surprendre.


 Unicorn Wars

Les oursons et les licornes sont en guerre depuis toujours. Le soldat Célestin convoite le sang des licornes, car le boire rend éternellement beau. Son frère Bouboule est obsédé par la nourriture et ne cherche qu’à être aimé par son frère et ses camarades de régiment. Une unité d’oursons peu préparée quitte le camp pour une mission dans la Forêt Magique, qui déclenchera la terrible bataille finale.

Muriel vous avait parlé du nouveau long métrage d’Alberto Vàzquez lors du Cartoon Movie 2018 avec notamment une interview du réalisateur à propos de cette adaptation de son court métrage Sangre de Unicornio. Produit par Autour de Minuit, Abano Producións, Uniko Estudio Creativo et Schmuby, il y a de l’attente autour de ce film que le Work in Progress devrait combler !


Les séries / spéciaux TV


Fena : Pirate Princess

Fena Houtman se souvient peu de son enfance. Orpheline, élevée comme servante dans une maison close, sa vie change quand elle s’échappe pour une île de pirates où l’attend la vérité à propos de sa famille. Seule capable de percer les secrets familiaux, Fena prend la tête d’un formidable équipage de femmes pirates, ninjas hors pair, parées pour les aventures en haute mer !

Produite entre Crunchyroll et Adult Swim, Fena : Pirate Princess permeytra de déterminer la capacité de production I.G. a concevoir avec succès une nouvelle série originale car entre la décevante B The Beginning et les remous autour de la nouvelle série Ghost in the Shell intégralement en 3D, un peu de positif ne ferait pas de mal !


Maya and the Three

Dans un monde fantastique plein de magie, une princesse guerrière mésoaméricaine se lance dans une quête épique pour accomplir une ancienne prophétie et sauver l’humanité des dieux vengeurs du monde souterrain.

Certainement l’une des séries Netflix les plus attendues de 2021 va se dévoiler, le tout présenté par le très volubile Jorge R. Gutierrez !


Robin Robin

Quand son œuf atterrit par hasard dans une décharge, Robin est élevé par une famille de souris aimante. Au fur et à mesure qu’elle grandit, ses différences s’accentuent. Robin décide de faire le hold-up parfait pour prouver à sa famille qu’elle peut tout à fait être une bonne souris, mais elle finit par découvrir qui elle est vraiment.

Si de nombreux esprits chagrins se lamentent du rapprochement entre Aardman et Netflix, qui est l’une des conséquences du Brexit, c’est aussi un nouveau partenariat qui va permettre au studio d’investir d’autres formats comme celui de ce spécial musical en stop motion réalisé par Dan Ojari et Mikey Please prévu pour les fêtes de fin d’année, avec en plus Gillian Anderson, Richard E. Grant, Bronte Carmichael et Adeel Akhtar au casting vocal. Evidemment que l’on veut voir ce Work in Progress !


Samurai Rabbit : The Usagi Chronicles

Basée sur Usagi Yojimbo, la bande dessinée primée de Stan Sakai, Samurai Rabbit: The Usagi Chronicles est une série action-comédie qui suit le jeune descendant du personnage de la bande dessinée, dans un futur lointain. Le jeune Usagi entend devenir le meilleur samouraï, mais libère accidentellement d’anciens monstres emprisonnés depuis mille ans. C’est alors à lui et ses amis de sauver le monde.

Le héros de Usagi Yojimbo avait fait une courte mais très marquante apparition lors de la dernière saison de la série Tortues Ninja de 2012, et c’était avec impatience que l’on attendait les premières images de cette série en 3D qui est cette fois consacrée à l’un de ses descendants. Adapté par Doug et Candie Langdale, cette production destinée à Netflix est entre autres animée en France chez Gaumont Animation !


The House

“The House” est une comédie noire excentrique réalisée par des principales voix de l’animation indépendante en stop-motion : Emma de Swaef et Marc Roels, Niki Lindroth von Bahr et Paloma Baeza. Produite par Nexus Studios, la trilogie se concentre sur une maison et les trois histoires surréalistes des individus qui l’habitent.

Une alléchante anthologie d’animation en stop motion encore une fois destinée à Netflix et produite chez Nexus Studios ? Evidemment que nous sommes partant, d’autant plus que nous vous avions relayé la nouvelle de sa mise en production.

Les œuvres XR


Work in Progress Ascender

 Ascenders

Le vrombissement de l’immense vague qui vous suit vous fait ouvrir les yeux. Vous ne vous souvenez de rien : ni de qui vous êtes, ni pourquoi vous êtes ici. Vous rêviez d’être un oiseau et vous voilà enchaîné sur un navire, avec ceux qui semblent être vos compagnons esclaves. L’île vers laquelle la vague menace de vous faire échouer sera peut-être votre échappatoire et la réponse à vos questions.

A nouveau produit par Backlight, Jonathan Astruc continue sur le  chemin de la VR avec Ascenders (à ne pas confondre avec la bande dessinée de Jeff Lemire).

Immersion, nature augmentée

Une sculpture naturaliste en papier mâché permet au visiteur de découvrir la berge d’un cours d’eau sous toutes ses facettes… Associée à un dispositif de réalité augmentée, la sculpture s’anime lorsque le visiteur l’observe à travers un écran numérique. Au fil des quatre saisons, se dévoilent alors les cycles naturels, les phénomènes chimiques… Tout un écosystème essentiel à la biodiversité.

Après le long métrage Bonjour le monde ! l’artiste Anne-Lise Koehler retravaille avec Éric Serre pour cette œuvre en VR qui est un nouvel avatar de son travail sur la nature, ici produit par Les Fées Spéciales (Josep).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *